Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

s'inscrire à la newsletters'inscrire à la newsletter

 
Document Actions

Chaque année, notre diocèse se réjouit d’avoir des catéchumènes, ces adultes qui demandent à recevoir les sacrements de l’initiation chrétienne : baptême, confirmation, eucharistie.

Dans le diocèse de Blois, ils sont en ce moment 39 au total, et j’ai eu la joie d’en appeler 19 à recevoir le baptême et l’eucharistie dans la nuit de Pâques.

 

Blois, le 17 mars 017


NOS CATÉCHUMÈNES

Chaque année, notre diocèse se réjouit d’avoir des catéchumènes, ces adultes qui demandent à recevoir les sacrements de l’initiation chrétienne : baptême, confirmation, eucharistie.

Dans le diocèse de Blois, ils sont en ce moment 39 au total, et j’ai eu la joie d’en appeler 19 à recevoir le baptême et l’eucharistie dans la nuit de Pâques. Je me réserve de leur donner moi-même le sacrement de confirmation, ce qui se fera comme l’an passé le samedi 3 juin, veille de la Pentecôte, à la cathédrale.

Dès leur entrée en catéchuménat, les catéchumènes font partie de la grande famille des chrétiens (on devrait d’ailleurs les appeler « chrétiens catéchumènes »), et l’Église les « enveloppe déjà comme siens dans son amour » (Lumen Gentium, n° 14). Ils peuvent participer à tous les sacramentaux (les actes qui dérivent des sacrements), comme par exemple : faire le signe de croix, recevoir les Cendres, se marier à l’église, bénéficier des funérailles chrétiennes.

Une fois baptisé, le catéchumène devient « néophyte », c’est-à-dire littéralement « jeune pousse ». Comme toute jeune pousse, il est fragile et la communauté chrétienne doit veiller sur sa croissance dans le Christ.

Ainsi les catéchumènes sont-ils à la fois ceux qui manifestent par leur présence et leur nombre la vitalité de l’Église et la puissance de conversion de l’Évangile, et ceux dont l’Église doit prendre un soin tout particulier comme on prend soin de tout petits enfants. Ils nous révèlent que notre propre existence dans le Christ est à la fois un mystère de force et de fragilité. Portons dans la prière nos catéchumènes de cette année : Audrey, Ludovic, Benjamin, Marie-Line, Claire, Mélissa, Dominique, Nathalie, Emmanuelle, Sandrine, Franck, Sarah, Izahora, Sophie, Jennifer, Stéphanie, Lucien, Stéphane et Geoffrey.