Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Document Actions

"Du corps mortel au corps de lumière" de Michel Hubault

Fondements et signification de la Résurrection, Ed. du Cerf

Pourquoi, de nos jours, l'espérance chrétienne apparaît-elle si peu attrayante ? De toute évidence ce phénomène massif est un immense défi lancé aux chrétiens : la Résurrection est, aujourd'hui, pour une bonne partie de nos contemporains, un concept vide. Si la plupart de ceux qui se disent catholiques affirment croire en la résurrection du Christ, ils sont fort peu nombreux à croire en la résurrection des morts. Or, comme l'écrit saint Paul : « Si le Christ n'est pas ressuscité, notre message est vide, vide aussi votre foi » (1 Co 15, 17). C'est donc dans son fondement même que le christianisme est aujourd'hui défié.

« Christ est ressuscité, nous en sommes témoins ! » Qu'est-ce qui nous autorise vraiment à y croire ? Il faut sans doute revenir sans cesse à la formidable Bonne Nouvelle que représente la Résurrection du Christ, dans la perspective ouverte par l'Incarnation et jusqu'aux dimensions cosmiques de ce mystère. Le Christ n'est pas devenu une « âme » mais un corps transfiguré. Si le Christ a pris notre condition humaine, et ainsi ennobli la matière, ce n'est pas pour redevenir un pur esprit.

Par une analyse minutieuse des textes bibliques et évangéliques, Michel Hubaut renouvelle notre regard sur les fondements et la signification de la Résurrection. Nous sommes tous appelés, personnellement et ensemble, à être transfigurés, à devenir des corps de lumière, vivants, participant à la plénitude de Dieu.