Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Document Actions

"La messe de tout le monde", de Jean-Noël Bezançon.

Le dernier livre du père Jean-Noël Bezançon sera utile à tous ceux qui cherchent à comprendre les enjeux actuels de la liturgie.
En effet, il explique les ressorts profonds de la messe de Paul VI, adoptée à la fin de Vatican II. Cette dernière, fortement inspirée des sources anciennes, est bien la "messe de toujours". Le père Jean-Noël Bezançon insiste sur ses acquis.
La messe n'est pas le lieu du secret. Pendant la messe, tout est à voir, tout est à entendre, parce que comprendre permet de mieux goûter le mystère.
Pas de sacré. Tout appartient à Dieu, et tout est confié à l'homme. Le seul sacré,, c'est le frère, visage du Christ.
Pas de ségrégation. Si le sacrifice de Jésus est pour tous, la messe est l'affaire de tous. Si le peuple est son corps, comment le Christ pourrait-il dire :"Ceci est mon corps", sans que le peuple y soit associé ? Le peuple est donc appelé à s'offrir lui-même au cours de la messe. C'est lui qui célèbre et pas seulement le célébrant.
En somme, pendant la messe, le peuple à un rôle actif..
A lui d'y veiller et de ne pas laisser le sacré, le secret, ou la ségrégation l'en déposséder.

                               

(Extrait de la sélection du livre du mois" de  la revue BIBLIA magazine de avril-mai 2010)