Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Document Actions

Mouvements et Associations de fidèles

 Par son baptême le chrétien est envoyé en mission. Différents mouvements, groupes, associations de fidèles, répondent à cet appel dans des situations humaines très diverses. Ensemble ils constituent l'apostolat des laïcs selon le charisme qui leur est propre.

Beaucoup de ces mouvements et associations ont une longue, voire une très longue histoire, d'autres sont nés après Vatican II. 

 CONTACT


N'hésitez pas à contacter la déléguée épiscopale aux Mouvements et Associations de Fidèles (DEMAF) de Loir et Cher


1 - Soit à la Maison diocésaine au 1 rue de Berry (Parking 7 rue d'Artois) sur rendez-vous
2 - Soit par courriel : demaf[nospam]catholique-blois.net
3 - Soit par courrier :

Francine Gaudéchoux - DEMAF
1 rue de Berry 
41000 BLOIS

4-soit par télèphone: au 02 54 57 26 69 ou  06 30 93 69 01


 Le Fondement des Mouvements et Associations de Fidèles.

La Mission du DEMAF


 Pour mettre en œuvre ces objectifs les mouvements et associations de fidèles sont regroupés en 4 pôles :


Action catholique et vie professionnelle
• Famille
Mouvements éducatifs et vie spirituelle
Santé et solidarité

 

Mission Ouvrière

 

Invitation commune avec l'ACO

 

 

Message de Noël de la Mission ouvrière

 

 

 

 

      Le guide des mouvements et associations de fidèles est paru.

 

Pentecôte de la Fraternité (23 mai 2015)

Expression des Mouvements et Associations de Fidèles (Attention : chargement long)

 

 

 

A l'occasion du Carême, les mouvements et services d'Eglise membres de

la collégialité du CCFD-Terre Solidaire

lancent un appel aux catholiques de France les invitant à se mettre au service de la solidarité internationale.

Cliquer ici

 



formation_7_février_%0d%0a couleur.jpgUn Évangile ouvert pour notre mission de laïcs baptisé aujourd’hui
Exhortation apostolique : La joie de l’Évangile (chapitre 3 à 5)


Après le temps de prière, Mgr Jean-Pierre Batut, nous a rappelé que tous les chrétiens par leur baptême, quelque soit leur état de vie, sont concernés par ce texte du Pape François : « La joie de Évangile ».

Cette formation est une suite logique de celle du 7 décembre 2013, où nous avions découvert que chaque baptisé est appelé non seulement à être disciple, mais aussi à être apôtre.
Tout au long de la journée Jean-Marie Bailleul, Délègue Episcopal, Mouvements et Associations de Fidèles du diocèse de Lille, il nous a aidés à rentrer personnellement et concrètement dans la « JOIE DE L’EVANGILE »

Le pape François, s’adresse à tous, Il parle souvent à la 1ère personne, il incite les catholiques à se faire missionnaires, dans un style franc et direct. La foi n’est pas un code moral, en effet l’adhésion totale au Christ engendre une joie profonde et donne à chacun un véritable enthousiasme à partager

Une communauté évangélisatrice va à la rencontre et ACCOMPAGNE les personnes, invite les exclus.
Nous sommes levain dans la pâte, par le dialogue, le témoignage, l’accompagnement et non par le prosélytisme.
Disciples-missionnaires, voyons la paroisse, le mouvement comme une communauté de communautés
Ne nous laissons pas voler la Communauté

Le pape François dénonce les contradictions entre le monde aujourd’hui et l’Évangile. Il dit non à une économie d’exclusion…, à la disparité sociale qui engendre la violence, au pessimisme stérile.
Il fixe des défis d’une spiritualité missionnaire. Ne nous laissons pas voler cette force missionnaire

La dimension sociale de l’évangélisation c’est mettre en acte l’Évangile dans la vie du monde, il ne s’agit pas de «faire du nombre», mais de construire le Royaume de Justice, de Paix et d’Amour en aidant au développement de tous les hommes et de tout l’homme, dans un service humble et généreux des pauvres en particulier.
«Personne n’est trop pauvre pour n’avoir rien à partager», «la fraternité n’est pas une option, c’est une nécessité», Diaconia 2013

Le dialogue social n’est pas une stratégie l’Évangile nous propose une véritable intimité avec Jésus qui nous conduit à l’amour fraternel

La Joie de l’Evangile nous invite: à réfléchir sur notre mission d’accompagnement, à relire notre mission, à vivre la joie de l’Evangile et à la communiquer autour de nous.

Etre évangélisateurs avec l’Esprit «Pour maintenir vive l’ardeur missionnaire, il faut une confiance ferme en l‘Esprit Saint, car c’est lui qui vient au secours de notre faiblesse. (Rm 8,26)»

Au pied de la Croix Jésus nous a donné Marie pour Mère; c’est une mère aimante et secourable. A sa suite l’Église a une attitude de mère au cœur ouvert.

Pour l’ équipe
Francine Gaudéchoux
Déléguée épiscopale
Mouvements et
Associations de Fidèles