Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Diocèse de Blois

Pastorale

Add this
Un doux soleil d’hiver. Une rumeur inhabituelle dans la cathédrale. Des roses rouges. Des effluves surprenantes dans une église. Deux agents de police sur le parvis. Que se passait-il ?

La rencontre conviviale musulmans – chrétiens

C’était le 10 décembre. La foule des chrétiens et un grand nombre de musulmans avaient répondu favorablement à l’initiative de Mgr Jean-Pierre Batut et remplissaient la nef pour une rencontre conviviale entre croyants de ces deux religions. Le silence s’est fait aussitôt que notre évêque a pris la parole pour souhaiter la bienvenue à l’assemblée, saluant en priorité les musulmans. Il a tout de suite fait un peu de vocabulaire pour qu’ils ne soient pas complètement perdus et a rappelé ce qu’était le principe de laïcité.

intertitre

Puis Mohammed M’Barek, président de l’Association Culturelle des Marocains de Romorantin, s’est adressé à la foule comme porte-parole de tous les groupes de musulmans présents. Il était accompagné de deux personnes qui ont offert des fleurs à notre évêque. M. M’Barek a salué tous les croyants avec le traditionnel « salam aleykoum » avant de faire un véritable cours de théologie sur l’Islam. Après un détour par l’explication de la construction de la mosquée d’Omar à Jérusalem, M. M’Barek a conclu son discours par une prière : demander à Dieu de nous accorder son amour et sa guidance.

En savoir +

intetre

Ensuite Jean Lafont a fait une présentation historique de la construction de la cathédrale. Ce que nous voyons actuellement est la cinquième construction édifiée au XVIIème siècle sur le premier édifice mérovingien qui lui date du VIème au VIIIème siècle.

L’organiste Vincent Grappy a ensuite présenté l’orgue. Le premier instrument date de 1701 mais il n’en reste que la façade. Celui que nous entendons à présent est un orgue romantique construit par Merklin au XIXème siècle.