feuille d'annonce du 4 au 11 février 2018

Add this

Le mot du curé

PROCLAMER

Allons ailleurs, dans les villages voisins, afin que là aussi je proclame l'Evangile, car c'est pour cela que je suis sorti. (S. Mc. 1, 38 ; évangile du jour). C'est pour proclamer l'Evangile que le Seigneur Jésus est « sorti » ce matin-là de Capharnaüm ; le proclamer « aussi » « ailleurs » : il faut répandre la nouvelle de la venue du Règne de Dieu et l'appel à la conversion.

Le Christ ne S'est pas contenté de sortir de Capharnaüm : en tant que Fils éternel, Il est d'abord et avant tout « sorti » du Père. Lui, le Verbe retentissant à travers la Loi et les Prophètes, est devenu le Verbe incarné dans l'Enfant de la crèche. C'est une « sortie » radicale que le Fils unique du Père a accomplie ! Jusqu'à Se donner sur la Croix. Ce qui nous fait pressentir combien cette proclamation de l'Evangile est importante, ce qui nous en révèle la joyeuse et grave nécessité.

C'est bien pour cela que Saint Paul dit ensuite : « Annoncer l'Evangile est une nécessité qui s'impose à moi. Malheur à moi si je n'annonçais pas l'Evangile ! » (1 Cor. 9, 16 ; deuxième lecture). Pour le disciple du Christ, annoncer le Règne de Dieu n'est pas une option. Celui qui croit en Jésus Fils de Dieu Sauveur ne peut garder pour lui cette Foi : elle est un trésor que l'amour lui interdit de retenir égoïstement pour lui seul. Qui plus est, la Foi grandit dans la mesure où elle se partage.

Par le sacrement de la Confirmation, nous avons reçu l'Esprit Saint pour témoigner du Royaume en actes et en paroles : « Recevez donc la force du SaintEsprit promise par le Christ. Elle vous rendra plus semblables au Christ. Vous deviendrez de réels témoins de Sa mort et de Sa Résurrection, et vous serez des membres vivants de l'Eglise » (Rituel de l'Initiation Chrétienne des Adultes, n° 230). Pour le Salut de nos frères humains, ne laissons pas sommeiller en nous cette force.

Abbé Benoît Lhomme Ducret 

 

Feuille d'annonce (ici)