Aumônerie des hôpitaux

Add this
L'aumônerie hospitalière est au service des malades et des souffrants et se vit comme présence de la "Communauté chrétienne", allant vers l'autre fraternellement et veillant au respect de sa personne et de sa dignité.

Au service des malades et des personnes âgées

L'aumônerie hospitalière est au service des malades et des souffrants et se vit comme présence de la "Communauté chrétienne", allant vers l'autre fraternellement et veillant au respect de sa personne et de sa dignité. C'est un service d'Église : « J'étais malade et vous m'avez visité » (Matthieu 25,36) et c'est un service de l'Établissement hospitalier.. Les membres de l'équipe vivent avec les personnes hospitalisées leurs angoisses, leurs souffrances, leurs révoltes, leurs espérances. Sur ce chemin de la maladie, ils les accompagnent et les aident. Cet accompagnement les situe au service de l'Homme, dans le respect de sa conscience, de ses valeurs, de ses besoins spirituels et de sa recherche de sens. Lors de chaque visite est proposée "une rencontre, une écoute, un soutien à toute personne malade ou âgée et à son entourage, dans le respect des convictions et des opinions de chacun ". Chacun(e) des membres s'efforce d'être dans une attitude d'écoute et d'amour respectueux du cheminement des personnes rencontrées, fidèle à l'invitation du Christ : "Ce que vous faîtes au plus petit d'entre les miens, c'est à moi que vous le faites" (Matthieu 25,40).. Sa présence est source de vie et d'espérance. Elle témoigne de la tendresse de Dieu pour chacun et de sa miséricorde infinie. Quand cela est possible et souhaité, l'équipe d'aumônerie "répond aux demandes religieuses et rend présente l'Église auprès des personnes touchées par la maladie, un accident, le handicap ou la souffrance du vieillissement " . Le visiteur proposera alors d'aller jusqu'à la prière et à la célébration, selon des modalités adaptées à chaque situation. 

Une présence importante

Cette présence s'exerce dans les divers hôpitaux, à la polyclinique et dans les EPHAD rattachés aux hôpitaux de Blois, Vendôme et Romorantin.

C'est pour les aumôneries hospitalières dont le statut est très spécifique, et indépendamment des EHPAD non hospitalières,une cinquantaine de personnes qui assurent ce service : aumôniers, prêtres ou laïcs, nommés par notre Evêque et des bénévoles formés.

Elles assurent plus de 1750 visites par mois, visites qui peuvent être ponctuelles ou plus régulières, et aussi une présence spirituelle avec la prière et l'accompagnement des célébrations de sacrements (onction des malades et réconciliation) par des prêtres disponibles mais de moins en moins nombreux. Elles assurent également la "logistique" pour les messes.

Témoignage d’une visiteuse en hôpital :

« Une femme travaillait au sein d’un hôpital. Atteinte d’un cancer, elle est hospitalisée. Je la rencontre au cours de mes visites. J’échange longuement, dans le couloir avec son mari, il a besoin de parler. La situation s’aggrave et la patiente décède peu après. Quelques jours plus tard, je me rends à la maison mortuaire et j’y retrouve son mari. Il me reconnait et me dit : « On va prier. » Je lui propose de faire célébrer une messe pour elle, à son intention particulière.

Le mari est ému de se « retrouver » là, dans la chapelle de l’hôpital, pour sa femme. La responsable, non croyante, en a parlé aux membres du personnel et, à cette messe, 6 membres du personnel et la responsable sont présents. Après la messe, très émue par ce qui m’a été donné de vivre, je reste seule, le temps de me reprendre et de rendre grâce à Dieu.

Un an après, le dimanche à l’église paroissiale, le mari vient vers moi : « Vous savez, aujourd’hui la messe est célébrée pour ma femme, ça fait un an qu’elle est décédée. »

En chaque visite, même s’il n’est pas question de religion, le Christ est là, le Christ nous devance et nous accompagne.

 

En cliquant sur ici vous rejoindrez ci-dessous quelques notes sur

                                 l'ACCUEIL et la FORMATION