Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Diocèse de Blois

Amour et vérité se rencontrent

Add this
Chronique du 9 mars 2018

AMOUR ET VÉRITÉ SE RENCONTRENT

L’un boîte assez bas, l’autre se déplace en poussant un déambulateur.

On essaie parfois de les opposer, mais la tentative est vouée à l’échec car ils ne se critiquent jamais l’un l’autre, et chacun parle de l’autre avec grande vénération.

Si je vous dis qu’ils sont tous deux vêtus de blanc et qu’ils habitent à Rome, je vous mettrai sans doute sur la voie : ce sont bien sûr les deux papes, l’émérite et l’actuel.

Il y aura cinq ans le 13 mars que Jorge Bergoglio est Pape. Pendant ces cinq années, il a fourni un travail vertigineux et accompli dans l’Église une révolution silencieuse, aussi vieille que l’Église elle-même mais toujours à reprendre : la révolution de la charité. Celle de « l’hôpital de campagne » et des « périphéries », pour reprendre deux de ses expressions les plus célèbres.

Quitte à caricaturer, on pourrait dire que Benoît XVI voyait et exposait la charité dans la vérité (c’est d’ailleurs le titre d’une de ses encycliques), et que François voit et expose la vérité à l’intérieur de la charité. C’est ce qui fait qu’on ne peut pas les séparer, sauf à prétendre que la charité et la vérité sont ennemies l’une de l’autre.

Je me souviens de l’époque où deux célébrités de l’Église de France avaient décidé de prendre leur retraite à l’abbaye bénédictine de Saint Wandrille. Nous étions dans les années quatre-vingts, et il s’agissait du Père Louis Bouyer et de l’abbé Pierre. Le grand docteur de la foi qu’était Louis Bouyer et le grand docteur de la charité qu’était l’abbé Pierre habitaient deux maisons mitoyennes, et ce voisinage était tout un symbole. Il leur arrivait parfois de se chamailler – ce que nos deux papes ne font pas –, mais ils n’en étaient pas moins ensemble deux figures vivantes de la sainteté du Christ : ce que sont ensemble Benoît XVI et François, l’un et l’autre si controversés, mais l’un et l’autre témoins vivants de la vivante Parole de Dieu. Un psaume le dit d’ailleurs mieux que moi : « Amour et vérité se rencontrent » (ps 85, 11). Au long des siècles, ce psaume ne cesse de révéler son éternelle actualité.