feuille d'annonce 13 Mai au 20 Mai 2018

Add this

Le mot du curé

PUISQUE DIEU NOUS A AIMÉS

   Puisque Dieu nous a aimés jusqu’à nous donner Son Fils, ni la mort ni le péché ne sauraient nous arracher à l’amour qui vient de Lui : ainsi s’exprime un cantique bien construit, que nous pourrions redécouvrir dans notre prière communautaire. A travers ce chant, le peuple de Dieu exprime son émerveillement devant l’amour de son Sauveur. « Dieu nous a tellement aimés », écrit Saint Jean dans la deuxième lecture de ce dimanche (1 S. Jn. 4, 11). Quelle conscience en avons-nous ?

   « Et nous [précise l’Apôtre], nous avons reconnu l’amour que Dieu a pour nous, et nous y avons cru » (1 S. Jn. 4, 16). Croire à l’amour que Dieu a pour nous : c’est une étape que nous pouvons avoir à franchir dans notre vie spirituelle – et dans notre vie sous tous ses aspects ! ̶. Nous n’avons pas forcément de manière spontanée cette foi, cette confiance, cette certitude de l’amour de Dieu pour nous. Nos pensées, nos réactions, nos décisions, nos actions, ne sont pas toutes spontanément enracinées dans cette vérité fondamentale que Dieu nous aime, et qu’Il nous aime jusqu’à livrer Son Fils aux conséquences de nos péchés. Il nous faut sans cesse revenir à la Passion de notre Seigneur pour y découvrir davantage la radicalité de Son amour.

   Alors, nous pouvons faire nôtre la conviction de Saint Jean : « Puisque Dieu nous a tellement aimés, nous devons, nous aussi, nous aimer les uns les autres ». Habités de cet amour du Seigneur pour nous, nous devenons désireux – et capables – de nous aimer les uns les autres, de nous supporter a priori et pardelà nos défauts et péchés respectifs. Tout un programme pour une communauté paroissiale… A mettre en œuvre par la grâce de l’Esprit Saint. Veni Sancte Spiritus !

Abbé Benoît Lhomme Ducret

 

"feuille d'annonce"