Souday

Add this
église Saint Pierre - fête le 29 juin

L'édifice classé passe pour avoir été bâtie par saint Aldric, évêque du Mans de 832 à 856. De cette époque, il reste un pan de mur très caractéristique, visible à l'extérieur côté nord, formé de douze lits successifs de rognons de silex alternés de trois rangs de briques à rebords. A la fin du XIe ou au début du XIIe s., les moines du prieuré Saint-Pierre de Souday entreprennent la reconstruction d'une église à crypte. Celle-ci est saccagée par les Huguenots en 1559, rétablie en 1564, puis restaurée en 1894.

Entre 1520 et 1540, Nicolas de Marescot et Alexise de Mésange, son épouse, firent construire le chœur de l'église de Souday tel qu'il est aujourd'hui; Classée en 1912, elle est l'une des très rares églises qui se singularise par son chœur à deux niveaux avec un escalier en fer à cheval de 18 marches, à rampe en fer forgé.

Le devant de l'autel en bois doré est également classé, ainsi que les statues du Pape (XVIIème, XVIIIème), de Saint Jean-Baptiste (XVIIème, XVIIIème), de Saint-Pierre (XVIIIème), de Sainte Barbe (XIIème) et les vitraux du chœur (XVIème) véritables joyaux.

Le transept, laisse apparaître de belles fresques du XVIème siècle.

Dans la crypte semi-enterrée, on peut admirer ce qui est sans doute l'exemple le plus spectaculaire de la peinture murale de l'époque de la Renaissance en vendômois.
Le chœur surélevé de 3 mètres est construit entre 1520 et 1534 et restauré en 1889. La date de 1533 figure sur un pilastre à l'entrée de la crypte.
En 1833, la foudre tombe sur le clocher et l'incendie gagne la voûte qui est refaite en 1889 ainsi que le clocher.
En 1970, la nef est restaurée, les fenêtres romanes et la porte nord sont mises à jour.

Sources :

Office de Tourisme de la Communauté du Pays de Vendôme

Mairie de Souday