Dans la "Vie diocésaine"

Add this
Dans un article de la Vie diocésaine, Philippe Martin, Responsable diocésain de cette pastorale, nous partage son expérience.

                                                          

                         «  Avec un handicap, passionnément Vivants »

 

Voici le thème de la Rencontre Nationale à Lourdes

Cette rencontre nous a été proposée par la Pastorale des Personnes en situation de Handicap (PPH)

Lors de ce rassemblement le mot RENCONTRE a pris toute sa signification par la qualité des différents intervenants et  participants, vivant avec des handicaps différents. Notre diversité ouvre de multiples défis que nous devons relever ensemble, donnant à voir une Église, où chacun à sa place, peut vivre sa propre vocation.

 

Pour illustrer ce thème

Philippe Pozzo-di-Borgo (film: Intouchable) nous interpelle ainsi:

          «Gérer sa fragilité après l'avoir comprise pour réformer  notre société»

          «Être acteur du changement en acceptant notre souffrance universelle et ainsi inciter les valides à adopter nos souffrances»

          «Prendre un temps de silence pour se retrouver soi-même afin de rencontrer l'autre en s'effaçant par la confiance que nous lui accordons»

          «Dépendre des autres en toute simplicité n'est pas une humiliation mais au contraire une considération»

 

Jean-Christophe PARIZOT, haut fonctionnaire, diacre permanent, père de famille et handicapé s'exprime ainsi:

          «Fragilité qui embellit; Chaque vie est unique; Le pauvre dérange notre société » 

          «Le Véritable Amour: c'est faire charité aux autres que de leur permettre de nous aider » 

          «Acceptons nos renoncements non comme une capitulation, mais comme une complicité avec Jésus »

          «Faire AVEC nous et non pas POUR nous ... pour être au même niveau »

 

La pastorale des personnes en situation de handicap dans nos diocèses a toute sa place dans le cadre de l'attention que l’Église porte depuis toujours aux personnes les plus faibles.

Et le Pape François nous le rappelle en nous invitant «à reconnaître la force salvifique de l'existence des plus faibles, à les mettre au centre du cheminement de l'église (…) et à accueillir la mystérieuse sagesse que Dieu veut nous communiquer à travers eux ».

 

                                                                                                          Philippe MARTIN

                                                                                                   Responsable Diocésain P.P.H.