Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Diocèse de Blois

Fête chez les Soeurs Franciscaines de Blois

Add this
Samedi 20 et dimanche 21 mai 2017 c’est fête rue Monin à Blois.

Samedi 20 et dimanche 21 mai 2017 c’est fête rue Monin, chez les Franciscaines Servantes de Marie.

Elles ouvrent grandes leurs portes pour accueillir les 150 personnes venues se joindre à elles pour célébrer les 800 ans de présence franciscaine en France.

Après avoir salué Saint-Antoine à l’entrée, (patron de la maison mère), les fresques de Giotto, (peintre italien du 13° s.)  nous attendent. Commentées par les sœurs, nous allons à la rencontre de Saint-François à travers une vingtaine de reproductions des fresques de la basilique supérieure d’Assise :
- le don de son manteau à un pauvre,
- la vision du palais
- la colère de son père
- la visite au pape Innocent III pour déposer la règle encore en vigueur aujourd’hui,
- le miracle de la source ou encore François recevant les stigmates.

Quelques jeux organisés par les sœurs délient les langues et favorisent les rires.

Le Frère Benoît Dubigeon, franciscain, aumônier à la prison de FleuryMerogis, retient toute l’attention de son auditoire par son captivant témoignage. « Faire le choix de la vie franciscaine c’est un appel à vivre ma vie selon trois pieds, trois dimensions complémentaires : vie spirituelle contemplative, sans l’oraison tous les matins il y a un vide ; vie de fraternité, comment aimer Dieu si je n’aime pas mes frères ; vie auprès des plus pauvres, souhaiter la paix, se désapproprier de son « cher moi ». Obéissance, chasteté, sans bien de propriété, être libre. Etre obéissant, mais pas être asservi. La vie est un combat spirituel, c’est le passage de la violence qui est en chacun de nous à la paix intérieure. »

Le témoignage de Frère Jean-Pierre va dans le même sens « Faire de sa vie une vie d’action de grâce pour tous les biens reçus ».

Un bon repas aux saveurs indiennes et malgaches, cuisiné par les sœurs, est servi dehors. Le soleil aidant c’est une soirée magnifique qui nous est offerte. « Oui, loué sois-tu, mon Seigneur, pour frère soleil, notre sœur eau, les fleurs diaprées et les herbes ».

Merci aux sœurs pour leur accueil et leur présence au milieu de nous.

Message du pape François à la famille franciscaine de France.

Prière de Saint-François.

     Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix :
     Là où il y a de la haine, que je mette l'amour,
     Là où il y a l'offense, que je mette le pardon,
     Là où il y a la discorde, que je mette l'union,
     Là où il y a l'erreur, que je mette la vérité,
     Là où il y a le doute, que je mtte la foi,
     Là où il y a le désespoir, que je mette l'espérance,
     Là où il y a les ténèbres, que je mette la joie.

     O Maître, que je ne cherche pas tant :
     A être consolé... qu'à consoler,
     A être compris... qu'à comprendre,
     A être aimé... qu'à aimer.

     Car,
     C'est en donnant... qu'on reçoit,
     C'est en s'oubliant... qu'on  trouve,
     C'est en pardonnant... qu'on est pardonné,
     C'est en mourant... qu'on  ressuscite à la vie éternelle. Amen